Équateur #1 Otavalo et la laguna Cuicocha 

Se sont des images plein la tête en provenance de la Colombie que nous avons fait notre première halte côté Équatorien … Dans le très authentique village d’ Otavalo, au nord du pays 🇪🇨

L’économie locale repose essentiellement sur l’artisanat local … Les vêtements tissés sur place s’exportent dans tous le pays ! Le tourisme lié à cet artisanat a permis à la ville de se développer tout en gardant son caractère colonial … La nature environnante a fini de nous charmer ! Otavalo est également très connu pour son immense marché du samedi ! On y retrouve un marché au bétail très dépaysant, en périphérie de la ville et un marché artisanal plus traditionnel s’étendant dans toute la ville. 

Le marché du samedi et la cascade de Peguche …

En plus de la visite de ces deux marchés, nous sommes allés nous balader du côté de la très jolie cascade de Peguche qui est un lieu sacré pour les équatoriens. Une belle visite à la demi journée. Nous sommes partis à pied depuis Otavalo en marchant le long de la voie ferrée qui n’est plus en service depuis quelques mois ! Celà ne nous aura pas empêché de nous retourner 2/3 fois afin de vérifier qu’un train ne nous fonçait pas dessus, c’est toujours impressionnant de marcher sur des rails …

Cascade de Peguche …
En marchant le long des rails pour nous rendre à la cascade …

Après la cascade, nous avions repéré un peu plus haut sur la montagne un site nommé « Plataforma de Vuelo » … Pensant naïvement, qu’il s’agissait d’un déco de parapente, nous avons entrepris de remonter en mode hors sentier jusqu’à ce point … Après avoir passé quelques barbelés, crapahuté dans la forêt, nous y sommes enfin arrivés ! Mais où étaient donc passés les parapentes ? 

Le « fameux » déco de parapente qui était en réalité une esplanade où se déroule des spectacles avec des rapaces …

On s’est retrouvés face à des rapaces de toutes sortes, des petites familles se baladant … Sans le vouloir, on s’était introduit « clandestinement » dans un parc animalier … On a tout de même fait notre petite visite avant de ressortir par la grande porte, comme si de rien n’était ! Cela nous aura valu un joli fou rire ! 

En descendant tranquillement vers Otavalo !

La Laguna de Cuicocha …

Sans aucun doute L’ attraction du coin ! Cette magnifique lagune au pied du volcan Cotacachi se situe au coeur d’une caldeira formée il y a 3000 ans à la suite d’une éruption du volcan !

Cuicocha, ou « kuykucha » en Quechua signifie littéralement Lac (« kucha ») du cochon d’ Inde (« cocha »), d’après la forme de la plus grande de ses deux îles … 

La laguna de Cuicocha et ses deux îles caractéristiques …

Après avoir prix deux bus (attention aux arnaques ! Rdv en fin d’article pour comprendre comment s’y rendre à moindre frais !), nous nous sommes élancés autour du cratère en galopant, une belle sortie de 14 km à plus de 3200m, sans acclimatation, le souffle était court et les sensations assez déroutantes ! Mais le spectacle nous aura fait oublier les jambes lourdes …

Un circuit idéal pour galoper …

En rentrant de la Laguna dans une petite voiture « coopérativa » pour 0,50 $

Otavalo, trucs et astuces !

  • Une fois la frontière franchie, nous avons pris un petit collectivo 1,5$ en direction de Tulcan et son cimetière très connu pour ses sculptures florales …
Cimetière de Tulcan à visiter à la frontière …
    • Puis de Tulcan à Ibarra, nous avons pris un bus pour Ibarra, 3$ pour 3h puis un bus d’ Ibarra à Otavalo pour 1$ … 
    • À Otavalo, nous avons dormi à l’hôtel La Rosa pour 50$ les 3 nuits … Hôtel très propre, spacieux et idéalement placé !

    • Le samedi, allez au marché des animaux avant 9h/10h c’est en tout début de matinée qu’il est le plus animé. Il se situe au lieu dit « féria libre », accessible en 10min à pied depuis le centre. Le marché artisanal se situe lui, sur et autour de la place principale « plazza de poncho » …
    • Pour se rendre à la laguna Cuicocha ! Attention à l’arnaque ! La plus part de touristes prennent un premier bus jusqu’au village de Guiroga pour 0,50$ puis c’est là que l’attrape touristes se met en place ! Là bas, on vous proposera de montée dans un collectivo spécial gringos pour 5$/personne pour faire 6km sur une route parfaitement goudronnée et accessible ! On vous dira que c’est le seul moyen de s’y rendre mais c’est faux ! Cela vous revient alors à 11$/personne pour un a/r jusqu’à la lagune distante de 15km ! Nous avons payé seulement 0,50 $ pour aller d’ Otavalo à la laguna ! Pour celà, allez au Terminal de bus et montez dans un bus en direction de la ville d’ Intag, payez les 0,50$ et descendez au niveau du lac ! Si on vous dit que ce n’est pas possible comme pour nous, ne vous laissez pas faire et montez dans le bus en laissant les sièges à ceux qui ont des tickets ! N’oubliez pas notre devise « pourrie » mais tellement vraie ! « Tant qu’il y a pueblo, il y a collectivo ! »
    • Pour rentrer de la lagune, le stop est envisageable ou sauter dans un bus allant à Otavalo ! Vous connaissez maintenant le prix 😋 
      • Bus Quito / Otavalo, 2,50$ 

      À très vite 

      Mae et Jeje

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *