Viva Colombia #6 Salento et Filandia

Jardin avait placé la barre bien haute en terme de déconnexion … 6 jours au cœur de la nature environnante et au contact de la population … C’est donc avec une pointe de regret que nous nous sommes rendus du côté de Salento que nous savions plus touristique …

L’idée de base était de partir trekker plusieurs jours dans le Parc National de Los Nevados, mais la météo en aura décidé autrement … On se sera consolé en faisant une jolie boucle dans la Vallée de Cocora, débouchant sur le Bosque de Palmas dans lequel on peut y observer les fameux palmiers de cire. C’est le seul endroit au monde, où l’on peut admirer ces palmiers, connus comme étant les plus hauts au monde (plus de 60m pour certains !). On les appelles palmiers de cire car leurs troncs sont recouverts d’une cire qui fut longtemps utilisée par les paysans pour fabriquer des bougies. Mais cette pratique faillit causer l’extinction de ces palmiers, ils sont désormais protégés pour le plaisir du plus grand nombre …

La grande place de Salento …
Les fameuses Jeeps Willys qui permettent de se déplacer dans les environs !
Les rues de Salento sont elles aussi très colorées …
La boucle débute par une première partie dans une belle forêt tropicale entrecoupée de belles passerelles à franchir …

Attention, à ne pas louper le petit sentier qui part en montant sur la gauche après 1h de rando … Si vous arrivez à l’entrée de la Casa des colibris, c’est que vous êtes allés trop loin … Nous avions pris l’option de continuer bien plus loin pour allonger la balade … À notre retour, nous avons vu plusieurs groupes perdus ne sachant plus où ils étaient. On les a raccompagné jusqu’au début du petit sentier … 

Pour faire simple, à la base, il y a des panneaux de signalisation indiquant « Bosque de Los Palmas » mais ceux-ci sont régulièrement arrachés par les guides locaux afin de semer le doute et ainsi faire en sorte que la prochaine fois, les gens prennent un guide … Propos émanant du président du parc qui nous l’a confié en aparté … Devant tout le monde il ne cessait de dire : « vous devez prendre un guide si vous ne voulez pas vous perdre » puis doucement, il nous a avoué être désolé de la situation … 

Le fameux bosquet des palmiers de Cire … Dépaysement assuré !

En mode Accro Yoga … niveau débutant ++ ! Mae tente de prendre son envol …

Ambiance unique …
Mae et Tiago, un brésilien avec qui nous avons partagé la journée … très sympa !

Bon plans à Salento : 

  • Pour aller à Salento … Prendre un bus pour Armenia mais sortir avant, au niveau du croisement avec la seule route menant à Salento … Le chauffeur peut sembler surpris mais c’est le mieux à faire … De là, traverser la route jusqu’à un abri bus qui est 100m avant le virage pour Salento … Il ne vous reste plus qu’à attendre un bus régulier avec l’ écriteau SALENTO  (2000 COP) …
    • Manger à El Rincon de Lucy …
    Notre Cantine à Salento … El Rincon de Lucy … Almuerzo (midi) ou Cena (soir) pour 8000 COP (2e10) Soupe + bandeja + bol de flageolets + jus …
    • Dormir à l’hostal Los Guaduales … Chambre double spacieuse et très propre + sdb privée pour 40 000 COP

    • Pour aller au départ de la rando dans la Vallée de Cocora, il faut prendre une Jeep Willys sur la place du village pour 3600 COP. 
    • Pour se rendre à Filandia … Prendre un premier collectivo jusqu’au grand croisement avec la route entre Armenia et Pereira … Il y a un abri bus (le même que celui pour aller à Salento) … Sortir là ! On vous dira d’aller au croisement «  » mais celà ne sert à rien car vous reviendrez devant celui ci … Il vous faut juste stopper un petit bus avec l’écriteau FILANDIA ! Les prix sont affichés  (2000 COP puis 4000 COP pour le 2nd).

      Filandia …

      Nous avons retrouvé à Filandia la même atmosphère qu’à Jardin, une ambiance chaleureuse, des couleurs et encore des couleurs … Des gens souriants et aidants et les panaderias (boulangeries) qui vont bien … 

      Magnifique place, le coeur du village où tous les villageois aiment s’y retrouver …
      Ambiance dominicale …
      Le tour de manège local … Une mini jeep willys et un brave homme qui la pousse tout autour de la place. ..
      Las Dulces … hmmm ..!

      Le plus du secteur est, sans conteste la nature environnante connue pour ces diverses variétés d’oiseaux multicolores et aussi et surtout pour les fameux Monos Aulladores, les 🐵🐒 hurleurs qui peuplent la jungle, que se soit dans la réserve de Bremen ou dans la gorge du Rio Barbas … 

      Le seul bémol à tout cela c’est qu’il est extrêmement difficile d’avoir des infos concernant les accès et les coins où les observer … Tout le monde reste évasif et vous renvoie vers les guides locaux ! On aura tenté tout de même notre chance avec les rares infos glanées entre le net et les gens dans la rue … 

      On aura fait une première boucle bien sympa (et boueuse, pour changer) mais nous n’étions pas sur le bon secteur ! 

      Depuis Jardin … Maé n’a plus peur de la Boue ! Prête pour le combat …

      On commence à avoir l’habitude mais là … c’était vraiment en mode 🐗🐖🐗🐖🐗

      Sympas les nouvelles colories de chez LA Sportiva ! En vente à 
      la boutique Trek King Hossegor !

      Arrêt aux stands … Cueillette d’oranges !

      Le second jour, après qu’un homme nous ait parlé du secteur du Rio Barbas nous avons tenté notre chance … Une boucle semblait faisable moyennant de longer le rio sur quasiment 1km … L’ambiance fut vraiment au rendez-vous … Nous nous sommes enfoncés dans cette gorge verdoyante creusée par le Rio Barbas … Puis le Rio qui était bien haut suite aux pluies des jours passés nous obligea à la jouer fine en analysant au mieux les différents passages possible ! 

      Au final on passa 45min avec de l’eau jusqu’au genoux (voir les cuisses !). Cela fut des plus plaisant … Le sentier de sortie pour remonter nous donna un peu de fil à retordre afin de trouver le début puis la suite fut plus facile … On remonta les 400m de dénivelé et on regagna le village ! 

      Et les singes hurleurs dans tout ça ! On eut la chance d’entendre les fameux cris. hurlements … Quelle ambiance, on se prit le temps d’une matinée pour de grands explorateurs dans cette végétation dense, en remontant ce rio et avec ces cris impressionnants … Malheureusement on n’aura pas eu la chance de les apercevoir ..! 

      La meilleure option semble bien plus simple que cela … Sur la route menant au village, 3km avant il y a, à deux endroits des panneaux indiquant Reserve de Brumen …  Il suffit de vous y rendre et de partir marcher dans le secteur moins difficile d’accès que le rio Barbas …

      Ambiance dans la jungle colombienne 🐵🐒

      Le Rio Barbas que l’on aura remonté 45min …

      Vallée du Rio Barbas… On sera descendu tout au fond, espérant observer les singes hurleurs mais en vain …

      Filandia trucs et astuces …

      • Nous avons fait le tour des hôtels du village qui se sont avérés plus chers qu’ailleurs en Colombie … Le seul que nous avons trouvé fut l’hôtel de Marco, un vrai coup de coeur pour cet homme qui nous aura hébergé et touché pendant 3 jours ! On passa de longs moments à discuter et échanger ! Lui qui considère que discuter avec les voyageurs et une véritable école de la vie … De plus, l’hôtel « La casa Colonial » est très charmant … Chambre double avec sdb collective 45 000 COP …

      • Pour enchaîner vers le Sud et le Nord du pays, il vous faudra prendre un collectivo pour Arménia ou Pereira moyennant 3600 COP …

        On se retrouve très vite pour un article présentant « Tierradentro », les Terres de l’intérieur, à la recherche des Hypogées, ces fameuses tombes précolombiennes …

        Enjoy

        Mae et Jeje

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *