Viva Colombia #4 Medellín 

« Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer … » Alexandra David Neel …

Voilà ce qui nous anime depuis maintenant 3 mois … Cette étape du côté de Medellín colla parfaitement à cette citation, pour notre plus grand plaisir …
Du désert de la Guajira nous nous sommes offerts un petit plaisir … à savoir un petit périple en Bus de Riohacha à Medellín ! 18h de bus annoncées pour au final un petit 22h en mode Grand Prix de Colombie … 

Ici en Colombie le danger ne vient pas des Farcs ou autres groupes para-militaires, mais bel et bien des bus, des voitures … enfin tout ce qui a un moteur ! On a tenté de comprendre le code de la route pour finalement comprendre qu’il n’y en avait pas … Monter dans un bus c’est comme commencer une partie de roulette russe motorisée ! Les bus étant  (légèrement) plus rapides que les (milliers) de camions présents sur la route, on passe donc notre temps à (tenter de …) les doubler … Le facteur X dans ce pays et que les lignes droites n’existent pas vraiment, on parlera plus de routes de montagnes au milliers de virages … 
Cela donne donc une équation du style : bus LÉGÈREMENT plus rapides × milliers de camions × virages  × chauffeurs de bus se prenant pour Ayrton Senna (Oups ! mauvais exemple !) … pour Schumacher  (encore raté !) … des pilotes de F1 = 🤤😫😪😥🤕😷😲😭😱😵😨😰 durant le trajet !



En effet, virage ou pas virage, l’important c’est se s’engager et de voir si ça passe ou si il faudra piler pour se rabattre en urgence !

Le pire c’est qu’on finit par s’y habituer … Nous essayons quand on le peut au moment d’acheter les billets, de réserver deux des quatre sièges de devant afin de voir la route … c’est rassurant et moins propices à la restitution des Empanadas dans la petite poche plastique que l’on nous fournit ! 

Note importante ! Les bus pour ces longs trajets sont ultra-conforts … et c’est pas une blague !

Medellín

C’est donc bien fringants  (ou pas …) que nous sommes arrivés à Medellín, capitale de la région Antioquía.

Medellín est souvent associée à un passé sanglant sur fond de drogue … Le nom de Pablo Escobar nous vient naturellement en tête quand on évoque cette ville ! La série à succès Netflix, « Narcos », y est pour beaucoup … Pablo Escobar fit régner un régime de terreur de 1970 à 1993 (Alerte Spoiler !) date de sa mort !

Mais depuis peu, les choses ont bien évoluées positivement et cela se ressent fortement et c’est tant mieux ! Après plusieurs années à combattre sa mauvaise image, Medellín est clairement aujourd’hui un passage obligé lorsqu’il s’agit de visiter la Colombie ! La ville a clairement évolué et tout mis en œuvre pour devenir attractive auprès du plus grand nombre …

Nous fûmes nous même sous le charme de « La ciudad del eternal primavera » (la ville de l’éternel printemps !

La Comuna 13 ! Street Art mais pas que …

Le quartier qui nous charma le plus fut sans conteste « La Comuna 13 » ! Sous le règne d’Escobar, ce quartier était un quartier parmi d’autres mais cela changea peu à peu .. En effet, ce bario situé sur le flanc d’une colline devint un passage clé dans le traffic d’armes et de drogue entre la Colombie et le Panama ! Les Farcs (Célèbre groupuscule communiste colombien) décident de s’accaparer le quartier mais un groupe d’extrême droite, l’ AUC (Autodéfense Uni de Colombie) tente lui aussi de s’y imposer … Une guerre de plusieurs années démarre et la « La Trece » devient alors le quartier le plus meurtrier d’ Amérique Latine …
Depuis 2013, la situation semble s’être apaisée. Sous l’influence du Hip Hop et du Street Art les jeunes tentent peu à peu de sortir de cette mauvaise spirale … En 2014, une société colombienne (Pintuco) a offert aux habitants de la Comuna 13 des pots de peinture afin de peindre les devantures des maisons et ainsi apporter un peu de gaieté au quartier ! Un escalator électrique fut construit afin de désenclaver le « bario » …
N’hésitez pas à vous rendre dans ce quartier. .. Des Graffitis tours sont organisés ou vous pouvez comme nous vous y rendre seuls et vous perdre dans toutes ces petites ruelles … On s’y sent bien et en sécurité ! On y a passé un de nos plus beaux moments avec la population qui nous aura accueilli chaleureusement au détour d’une ruelle … un superbe moment à rire et à danser …

L’ essence même des voyages ! Échanger, partager avec les locaux …
Magnifique moment au coeur de la Comuna 13 avec tous ces gens (John, Yasiri et Joana …). On se sera bien marré au coeur de la Comuna 13
On aura montré que les français ont le rythme dans la peau … ou pas 🤣😂
Petite danse avec Yasiri 😉
Instant Jacques Dessanges …
Impressionnant Bario

Le Street Art qui aura donné des couleurs au quartier et qui aura donné un attrait certain à la Comuna 13

Première expérience de CouchSurfing …
Le couchsurfing estcun réseau mondial d’amoureux de voyages qui n’hésite pas à héberger gratuitement chez eux des voyageurs de passage … l’idée étant qu’eux mêmes en profitent par la suite, dans d’autres pays ou régions ! 

À Carthagene, nous avions fait la connaissance de Viny, un brésilien souriant et très sympathique vivant depuis quelques années à Medellín. Au cours de la conversation, il nous avons naturellement proposé de venir dormir chez lui et ses deux collocs lors de notre passage à Medellín ! Nous avons alors passé 4 jours chez eux … Un réel plaisir et un formidable moyen d’échanger avec les locaux … Une expérience très enrichissante  (à tous points de vue 😉😉😉) ! 

Muchas Gracias Vini, Collin et Rapha !

Nos supers hôtes … Rapha, Collin et Vini … Gracias por todos !
Maeva s’exerce à la Slackline avec Vini dans le parc Ciudad del Rio …

Medellín en photos … 

Joueur de Guitare sur la Plazza Bolivar …
L’impressionnant cimetière de San Pedro …
On a retrouvé Carlos Valderama … il bosse tranquilou à Medellín 😁😁😁
Avec Felipe, un ami à Vini nous avons roulé 30 minutes pour nous rendre sur ce superbe point de vue dominant la ville de Bello et Medellín ! Sur place des dizaines de personnes s’y retrouve tous les soirs pour boire un verre ou manger face à ce spectacle de lumières !
Vini, Felipe notre guide d’un soir et Collin
Street food … Brochettes de poulets et papas (patates)

Le Samedi c’est tournoi de foot … pour le terrain, c’est simple, suffit de couper la route et y ajouter deux petites cages … et c’est parti ! Le public est présent en nombre …
Mangues ..
Ananas … on trouve toutes sortes de fruits en vente sur les trottoirs de Medellín. .. hmmm
Plazza Botero avec pleins de sculptures de l’artiste Fernando Botero … Originaire de Medellín !

Trucs et Astuces du côté de Medellín :

  • Riohacha / Medellín … environ 20h de bus avec Rapido Ochoa, prix annoncé 130 000 COP, négocié à 90 000 COP pouvant descendre jusqu’à 50 000 COP en très basse saison


  • Un métro permet de se déplacer dans la ville … environ 2000 COP … Très facile d’utilisation, neuf et très propre !
  • Plusieurs parcs à visiter comme le Parc Arvi un peu à l’extérieur de la ville, très beau apparemment que nous n’avons pas visité qui nécessite de prendre le metro puis le metro cable … 
  • Incontournable : Comuna 13 … pour vous y rendre, soit à pied comme nous mais c’est un peu loin du centre. En métro, prendre la ligne menant à la station San Javier puis prendre devant la station, un busetta direction comuna 13 …
  • Pour se loger, il y a le quartier à touristes qu’est Poblato … Nous n’y sommes pas allé ! Quartier très sympa pour y faire la fête ! 
  • Un superbe coin pour une belle soirée et admirer les lumières de la ville avec un mirador vraiment impressionnant est le Pueblito de Paisa près du quartier Fatima … Des stands artisanaux vous y attendront ainsi que pleins de petits restos bons marchés. Le rdv des locaux.

    On se retrouve très vite pour un article sur trois magnifiques villages dans la Région du café Jardin, Salento et Filandia …

    Filandia … un de nos coups de coeur Colombien … dans le prochain article …

    Enjoy

    Mae et Jeje 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *