Viva Colombia #3 Désert de la Guajira

Attention Gros Coup de Coeur par ici … 

Après plus d’une semaine passée entre Carthagène et Isla Grande, nous avons mis le cap tout au nord de la Colombie en direction de la Guajira !

La Guajira ! Déconnexion totale au pays des Wayuus, tribu de semi nomades indigènes, tout au Nord de la Colombie, à la frontière vénézuélienne … Une véritable claque, dans cette région où l’eau courante n’existe pas et où l’électricité n’est réservée qu’à une poignet de privilégié seulement quelques heures par jour ! Trois jours là bas, avec eux … eux qui ont si peu, pour qui une goutte d’eau vaut de l’ Or et pourtant … leurs sourires nous ont prouvé à quel point nous vivont déconnectés de la réalité !
Une immersion en Terre inconnue qui nous aura bien remis les idées en place … Que de belles rencontres et de beaux paysages au milieu de cette nature si belle et si hostile à la fois … 

Notre route se sera arrêtée à Cabo de la Vela, on aura laissé les tours aller un peu plus au Nord vers Punta Gallinas … 

Nous avons préféré sortir des sentiers et découvrir ses paysages et les Wayuus, gardiens de ce petit coin de paradis ! 🌵🌵🌵🏜🏜

Nous avons, comme à notre habitude fuit les tours où tout est organisé, minuté, aseptisé pour s’y rendre seul … Si vous souhaitez le faire comme nous, tranquillement, sans courir après la montre, sans se sentir sans cesse attendu par le chauffeur ou le guide d’un éventuel tour, vous devriez trouvé quelques infos en fin d’article …

Pour vous rendre à Cabo … rendez-vous en fin d’article pour le détail des différentes étapes et les tarifs … N’ayant pu prendre un collectivo à 4 vias car il était trop tard, nous avons pris un 4×4 qui nous y aura amené ! 1 petite heure à creuser dans le sable et nous étions repartis … En mode Paris Dakar, bien sympa !
Au retour nous avons pris les collectivos avec les locaux (voir en fin d’article pour le détail) …
Cabo … des kilomètres de plage …
Los Chinchoros dans lesquels dorment tous les Wayuus … C’est tellement ancré dans la tradition que lorsqu’un Wayuu est enterré, on l’enroule dans son Chinchoro avant de l’enterrer …

À Cabo c’est simple, il y a deux choses à faire : partir marcher et découvrir les jolis spots voisins ou vous mettre au rythme local « tranquiiiilllloooo » à Chiller (se détendre) et faire du gras 😊 

À Cabo … On se détend !
Los Chinchoros dans lesquels nous auront passé trois belles nuits …

Pour ceux qui souhaitent partir à l’aventure et aller marcher tels de «  »grands aventuriers » » ou pas … voici deux belles journées que nous avons faites …
La 1ère journée : Partez en direction du Pilon de Asugar au Nord de Cabo … C’est une montagne isolée et très caractéristique  (Mapps.Me peut être votre ami comme durant tout le voyage d’ailleurs !). Pour vous y rendre, faîtes comme nous, ne cherchez pas de sentiers et partez à vue vers le Pilon … 

Le Pilon de Azucar … c’est « Todo Recto »
El Desierto

Avec un peu de chance, vous ferez vous aussi de magnifiques rencontres avec les Wayuus. On a cherché Frederic Lopez mais on ne l’a pas trouvé ! Pourtant ce sentiment d’être « en Terre Inconnue » était saisissant ! Tranquillement le sourire aux lèvres et armés de nos plus beaux « Buenasss », « Como Estais ? »

Une famille de Wayuus … qui nous aura accueilli le sourire aux lèvres, un beau moment de partage !
Con El Sonrisa
Les femmes Wayuus portent sur le visage une poudre noire extraite d’une racine d’arbre pour se protéger du soleil brûlant qui tape sur le désert de la Guajira …

Histoire de ne pas perdre la main pendant les vacances … 

Au Pays des sourires …

Une fois arrivés au Pilon, il ne vous restera plus qu’à le gravir … 

Pour profiter d’un panorama exceptionnel …

Il y a une belle plage juste à côté  (Playa del Pilon) mais nous vous encourageons à continuer plus loin pour profiter d’une magnifique crique isolée à 10 min de marche qui nous aura enchanté, seuls au monde …

Notre petite plage privée … what Else ?

En revenant vers la playa del Pilon nous avons continué le long de la côte en direction d’un sommet plus à l’ Ouest … Pas de sentier mais cela se fait facilement et la côte déchiquetée y est magnifique ! 

La côte de la Guajira … tellement sauvage ! Sentiment unique d’être arrivé au bout du monde

Une fois au sommet, nous avons profité du panorama touten contemplant le balai des pélicans, spectacle magnifique de les voir … 

Au sommet avec le Pilon que l’on devine au fond …

Pour rentrer, il vous suffit de descendre au mieux en direction de Cabo de la Vela ! Il ne vous restera plus qu’à profiter d’un bon Juego Naturel ou d’une bonne bière franche en observant le spectacle des kites surfeurs volants au soleil couchant …

Cabo est un spot très connu pour pratiquer le Kite .. les prix sont imbattables si vous souhaitez y faire vos premiers stages … cela peut être une bonne excuse pour vous y rendre 😀

Le Second jour :

Nous sommes partis en direction de « La Cueva del Diablo » puis nous avons longé la côte sauvage jusqu’à La Playa « Ojo Del Agua » … Cette traversée est unique et l’ambiance qui y règne est indescriptible ! Après avoir farniente seul sur la playa, nous avons gagné le « Faro » qui offre lui aussi un splendide panorama … Puis il ne vous restera plus qu’à revenir en longeant l’immense plage menant à Cabo …

La Fameuse Cueva del Diablooo 😈😈😈😈
La côte sauvage entre la Cueva et la playa del Ojo
Des couleurs folles rendent les lieux uniques …
Le belvédère … Ambiance !
En haut du Faro avec un vent impressionnant là haut …
Le spot pour assister au coucher du soleil …
En revenant du faré

Infos Utiles pour vous y rendre et bons plans sur place :

  • Depuis Carthagène, nous avons pris un bus direction Riohacha (prix de base de 47 000 COP négocié à 35 000 COP avec Expresso Brasilia)
  • À Riohacha nous avons trouvé un super hôtel très calme, tenu par un couple de soixantenaires très agréable. Chambre double avec sdb privée + clim négociée à 30 000 COP !

N’hésitez pas si vous avez le temps à vous faire une petite journée off à Riohacha. Vous y trouverez un très authentique marché alimentaire ainsi qu’un autre marché en bord de plage où vous trouverez tout les petits souvenirs qui vont bien …

  • Ensuite, pour nous rendre à Cabo de la Vela, le moins cher et d’enchaîner 3 transports … 1) Riohacha / Quatro Vias pour 4000 COP en busetta que l’on trouve sur l’avenue principale … 2) À quatro vias, nous avons essayé le stop mais là bas chaque voiture demande de l’argent. Si vous y arrivez tôt vous trouverez un collectivo pour 4000 COP … 3) Urubia /  Cabo … Là c’est le gros morceau ! On vous demandera 15 000 COP qu’on a réussi à négocier à 10 000 pour se rendre compte que les locaux payaient 7000 COP …
À Urubia on discute tranquilou dans « la salle d’attente » du coiffeur …
    Les collectivos pour se déplacer de Riohacha à Cabo …
    • Pensez à faire le plein en eau à Urubia car les prix sont exorbitants à Cabo … Le bon plan est d’avoir des bouteilles vides d’ 1L5 et d’acheter des poches à eau de 6 litres bien plus économiques que les bouteilles … Le top est d’avoir comme nous une bouteille filtrante qui vous permettra de filtrer l’eau et de remplir vos bouteilles vides … Vous trouverez ces bouteilles filtrantes sur la boutique en ligne Trek King Hossegor directement en cliquant ici … Nous l’utilisons tous les jours et cela nous fait faire de grandes économies ! Un de nos coups de coeur ! 
    • À Cabo nous avons dormi dans des Chinchoros pour 15 000 COP à la Posada Pujuru qui est idéalement placé avec douche à l’eau de pluie et électricité de 18h à 22h … C’était top, juste en face du spot de kite …
    • Quatre sites à visiter (Pilon de Asugar et les plages isolées plus loin, la Cueva del Diablo, la playa Ojo del Agua et le fare), voir précédemment dans l’article. Il est possible de se faire balader par les jeunes du coin en moto taxi … Prix inconnus car nous avons marché.
    • Pour manger, comptez minimum 15 000 COP en vous éloignant un peu de la Posada …

        Au moment de préparer et planifier votre trip en Colombie, le désert de la Guajira doit (selon nous) figurer bien haut dans votre liste … En effet, nous avons été époustouflés par les paysages rencontrés et l’accueil chaleureux des Wayuus aura fini de nous combler …

        On se retrouve très vite pour deux articles. Un premier sur la ville de Medellin puis un second sur trois jolis villages dans la région du café (Jardin, Salento et Filandia …).

        Enjoy 

        Mae et Jeje 

        2 commentaires

          1. Et salut … Brigitte ! Et oui j’ai vu ça l’hiver est bien arrivé chez nous ! C’est top pour les stations qui vont pouvoir bien bosser dès décembre. J’espère que tout va bien pour vous ?
            À bientôt
            Jeremy

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *