ViVa Colombia #1 – Providencia Island –

Nous vous avions laissé du côté des Grands Parcs aux USA … Un petit souci technique ne nous permet pas, pour le moment, d’écrire les deux derniers articles de cette première partie mais nous vous proposons de nous suivre pour la suite de notre périple en Colombie.

Initialement, nous devions enchainer avec le Costa Rica puis le Panama mais au moment d’enregistrer nos bagages à l’aéroport de Los Angeles, nous nous sommes vu obligés de présenter un billet d’avion prouvant notre future sortie du territoire Costa Ricain ! Malheureusement pour nous, ne sachant pas quelle serait la suite de notre périple, nous n’avions rien à présenter. 

Nos billets furent perdus. Heureusement, nos supers hôtes, Elise et Michael, nous permirent de nous organiser en nous accueillant une 3ème fois chez eux, à Hermosa Beach … Encore merci !

Changement de plan … la suite sera pour nous synonyme de Colombie ! 

Voilà un mois que nous nous y trouvons, et on redoute déjà le jour où nous allons quitter ce fabuleux pays … Synonyme de Caraïbes, montagnes, villes historiques, jungles et belles rencontres !

Après 3 jours à Bogota, pour passer du temps avec Mathieu, un ami Oloronais et sa tendre épouse Paula et Mia, leur petit bout, nous avons pris un vol, direction la mer des Caraïbes dans le but de nous rendre à Providencia Island avec une halte express sur l’île très touristique de San Andres afin d’y prendre un bateau pour ce petit bout de paradis … Providencia ! 

Quelques péripéties plus tard, (le bateau « Dońa Olga » de pêcheurs que nous devions prendre nous aura débarqué à 22h, avant de prendre le large, car le nouveau capitaine du port ne voulait plus de ce genre de petits arrangements avec les pêcheurs pour faire cette traversée ! Heureusement la solidarité des locaux dont un certain Marlon, nous aura permis de trouver un logement des plus insolite … Nous avons eu la chance d’être les premiers à dormir dans un luxueux hôtel, avant même que celui-ci ne soit ouvert, la seule condition était de quitter les lieux à 5h avant l’arrivée des femmes de ménage, qui devaient préparer l’ouverture 5 jours plus tard …)  le traditionnel catamaran, assurant la traversée nous débarqua au milieu de la mer Caraïbes sur cette minuscule île, après un périple de 3h bien sportif, rythmé par les cris, pleurs et autres vomitos de certains passagers … Providencia se mérite !

Le Dońa Olga était le bon plan Rourtard pour rejoindre Providencia … C’est désormais du passé !

On avait pourtant pris place dès 18h … 4h d’attente au milieu des pêcheurs chargeant des vivres pour Providencia

Décision du nouveau capitaine du port ! Tout le monde dehors !
Marlon à côté de Maeva qui nous aura trouvé THE non plan … un hôtel tout neuf qui ne devait ouvrir que la semaine suivante pour 0 pesos. .. Gracias !
Un peu de stop dans les rues de San Andrez à 5h du matin pour rejoindre le guichet du catamaran …

Le dépaysement fut total ! Les plages de sable blanc étaient bien au rendez vous, mais l’eau turquoise, faisant la renommée des lieux, avait décidé de ne pas nous accueillir, la faute à de forts vents présents le long des côtes ..

Les Caraïbes … les cocotiers sont là ! Mais où est donc passé l’eau turquoise ?

Heureusement, un beau voyage n’est pas exclusivement fait de beaux paysages mais aussi de belles rencontres … Sur ce point là, Providencia nous combla … On passa de magnifiques moments avec Emma, jeune graphiste marseillaise rencontrée sur le Catamaran, qui revenait sur l’île après avoir rencontré Malcon, solide Rasta Man vivant depuis son premier souffle sur SON île … Il lui avait demandé si elle voulait bien l’aider avec son club de plongée contre le gîte, le couvert et quelques plongées ! 

Sans trop comprendre comment, on s’est vite retrouvé une noix de coco à la main en guise de verre et une Pińa Collada maison, avant de faire une superbe sortie bateau qui nous amena sur un site de snorkelling puis sur la minuscule ile de Crab Cay bien connue des voyageurs de passage … La sono ambulante ne nous quittant pas, la journée passa au rythme des sons des îles ! L’évasion totale …

On aura rapidement pris le rythme de l’île #chill
Atelier Pińa Collada … 100% authentique !
Malcon et Emma … quand le feeling passe instantanément 😋
Crab Cay rien que pour nous … Nous y sommes allés avec Malcon qui a négocié avec les gardes pour que nous y restions après sa fermeture. Au top !
Emma face à la mer des Caraïbes
Au paradis … Si vous allez à Providencia, passez par Malcon Dive Shop pour des sorties bateaux ou pour de belles plongées. ..
L’apéro du bout du monde, comme dans un rêve
La Cabezza de Morgan … Un bon spot pour le snorkelling sur l’île de Santa Catalina que l’on rejoint en empruntant le pont près du port … Il vous faudra prendre à gauche après le pont et marcher 30 min pour rejoindre ce super spot !
Plage de South West Bay très connue pour ses courses de chevaux du samedi entre cavaliers de l’île …
Manchioneal Bay et le célèbre bar de Rolando … Good Vibes !
Devant le bar de Rolando … Carte postale !
La pêche … véritable nécessité et un vrai art de vivre …
La lance permettant de tuer de plus gros poissons
Des sardinettes pêchées en bord de plage qui serviront d’appats pour aller pêcher du gros au large …
Les gamins du village venant d’attraper un iguane qui est une espèce protégée mais qui semblait se destiner à finir dans leurs assiettes …
Toujours vivant, nous avons filé avant qu’ils n’en fassent leur repas …
En scoot … 50 000 cop/jours après négociation ! Cela reste un super moyen de se balader sur l’île !
Mais le stop reste un moyen très facile de se déplacer sur l’île.
Nous étions sur Providencia durant la saison des pluies mais cela ne nous aura pas empêché de nous régaler.
Les langoustes achetées aux pêcheurs et cuisinées comme un vrai chef par Malcon … un régal !

Des coraux préservés et de beaux poissons …
De belles raies et de beaux requins sont visibles

Rasta Diver … Malcon vous fera découvrir les fonds marins de Providencia Island …

La Pura vida


Pour ceux qui souhaitent s’y rendre :

  • Il vous faudra prendre un avion pour l’île de San Andres via la compagnie low cost « Viva Colombia » (prix très abordables 40e de Bogota … Attention aux suppléments pour la valise ou le gros sac ! Pensez également à imprimer à l’avance vos billets sinon vous paierez un supplément !)
  • Prévoyez un billet de retour prouvant votre que vous ne comptez pas rester dans l’Archipel de Providencia !
  • Il faut prévoir l’achat pour 100 000 COP (30e environ) à l’aéroport, d’un permis pour entrer dans l’Archipel. Cela se fait à l’aéroport avant d’embarquer.
  • Pour aller de San Andres à Providencia vous pouvez vous y rendre en Catamaran (90e pour l’aller/retour) ou en petit coucou par les airs … Le bon plan consistant à faire un trajet de nuit avec les pêcheurs n’est plus d’actualité !
  • Sur Providencia, nous avons logé à la Posada de Cecil (20e pour deux pour une chambre privée avec sdb/Wi-Fi) … Le moins cher sur l’île, idéalement placée, à 10min à pied du port.
  • Location d’un scooter (50 000 COP/jour après négociation)
  • Pour plonger ou faire une sortie bateau … demander Malcon Dive Shop (180 000 COP / 48e pour 2 plongées).

      Très prochainement sur le blog … un article sur la magnifique ville de Carthagene et sur la petite pépite l’ Isla Grande.

      Enjoy

      Mae et Jeje 

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *