#3 Yellowstone 

Après avoir quitté San Francisco nous avons mis le cap au Nord Est, direction le Yellowstone National Park …

Petit joyau bien connu pour sa faune riche en beaux mammifères comme les innombrables bisons que l’on croise partout, les cerfs, les ours noirs qui sont au nombre de 700 d’après un spécialiste local  (nous avons eu le privilège d’en observer à deux reprises !) puis les plus discrets grizzlis (400 spécimens présents) … La liste est encore longue …
Le Yellowstone reste avant tout connu comme étant la région abritant plus de la moitié des Geysers dans le monde … On trouve également des hots springs (eaux chaudes) et autres fumaroles …

Au pays des Fumaroles et autres geysers …
Magnifique Hot Spring
Les Bisons que l’on retrouve un peu partout dans le parc … attention à ne pas trop les embêter …
La grande cascade de Canyon Village
En haut de cette mème cascade avec un bruit assourdissant …
Artist Point et les vestiges de feux passés qui sont très fréquents dans les grands parcs nationaux aux USA …
Hot basin Spring …
Le Grand Classique du Yellowstone … Le grand Prismatic Spring !
Retour d’une belle randonnée du Coté de Clear Lake, Rubben lake et le Wapiti trail au départ de Canyon Village (voir sur la carte)
Clear Lake
Ici les bisons sont chez eux …
Sur le Wapiti trail

 

Black Canyon Trail
Le dernier jour pour nous dans le Park que nous quittons avec de beaux flocons … Les premières routes commençaient à fermer, il étaient pour nous de prendre la route vers le Sud !

 

Il faut également savoir que les Parcs nationaux aux Usa sont très sensibles à l’accessibilité pour les personnes âgées et les personnes handicapées, bien souvent on peut circuler en voiture en se rendant de points remarquables en points remarquables sans crapahuter partout ! Et pour ceux qui comme nous souhaitent un peu plus de tranquillité, il est facile de s’enfoncer un peu plus dans les terres  (backcountry in english 😉) …
Autre point important, se sont les hébergements qui sont hors de prix dans le Parc … 300 $ est un miminum ! Si l’on prend la peine de sortir du Parc chaque soir, il vous faudra débourser minimum 100 $ …

Une solution intéressante semble être de loger dans des « campgrounds » à l’intérieur même du Parc en dormant sous tente ou dans votre voiture moyennant 27$/nuit … Puis il y a notre façon de faire à nous, la plus économique (nous ne payons aucun logement), qui est de dormir dans des « FreeCamps » juste à l’extérieur du Parc , sous tente ou dans la voiture  (ou camping car qui est selon nous un super compromis entre le confort spartiate d’une voiture et le prix des hébergements coûteux). Pour trouver les Free Camps nous utilisons simplement un super site : « freecampsite » en fonction d’où on souhaite aller, il nous suffit de rechercher le secteur et de voir si des petites tentes vertes, synonymes de zones de campements libres, apparaissent sur la carte, on note alors les coordonnées GPS et le tour est joué.

Pour le GPS on utilise une application gratuite pour smartphones « maps.me », Il suffit au préalable de télécharger gratuitement les cartes que l’on désire et le c’est parti ! Un GPS gratuit et très pratique.

Pour en revenir au Yellowstone, qui est, me semble t-il, le plus important, nous eurent la chance d’avoir 3 jours de temps sans pluie ou neige entre deux grosses tempêtes de neige … Nous sommes arrivés en pleine nuit, accueillis par des flocons énormes puis 4 jours plus tard nous quittâmes le Parc en pleine tempête de neige, on a bien cru ne jamais en sortir …

Durant ces trois jours nous avons visités les différents secteurs connus et reconnus du Parc qui sont très faciles d’accès, il suffit juste d’analyser 2 minutes la carte que l’on nous donne à l’entrée du Parc et de se laisser guider par les nombreux panneaux disséminés le long des routes …

Des endroits tous plus beaux les uns que les autres comme le Grand Prismatic Spring, le Grand Canyon de Village Canyon et ses cascades impressionnantes, des Geysers tel que le Old Faithful qui crache toutes les 90 minutes  (oui oui c’est précis !) de 14 000 à 32 000 litres d’eau jusqu’à 55m de hauteur … Et on pourrait en citer bien plus encore …

Le Yellowstone est très connu pour sa faune dont nous avons parlé un peu plus haut …

Au milieu de ces trois jours, malgré le temps incertain, nous nous sommes enfoncé dans les terres plus reculées  (« backcountry ») à la manière de John Colter, en 1807, qui fut le premier à pénétrer dans la région qui était alors peuplée de Tukadika, une tribu qui chassait le mouflon d’ Amérique …

Drôle de sentiment pour nous quand on sait tous les ours et grizzlis qui se baladent … Surtout que lors de notre première randonnée vers les lacs Clear et Rubben Lake on venait de nous dire qu’un grizzli avait été vu 1h auparavant … Ambiance ! La seconde randonnée nous aura menée dans le black canyon. Après avoir quitté San Francisco nous avons mis le cap au Nord Est, direction le Yellowstone National Park …

Petit joyau bien connu pour sa faune riche en beaux mammifères comme les innombrables bisons que l’on croise partout, les cerfs, les ours noirs qui sont au nombre de 700 d’après un spécialiste local (nous avons eu le privilège d’en observer à deux reprises !) puis les plus discrets grizzlis (400 spécimens présents) … La liste est encore longue …

Le Yellowstone restera un passage que l’on ne peut que conseiller … un must pour les amoureux de la nature … le Pays du toujours plus !

Mae et Jeje

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *